Les doctorants et les étudiants

Alejandra CASTANEDA est archéologue et réalise actuellement sa recherche de Maestria à la Escuela Nacional de Antropologia e Historia de Mexico. Ses travaux portent sur l’analyse techno-stylistique de la production céramique de la plaine de Tres Mezquites (Tâche 4 | Systèmes techniques et économiques).

Antoine DORISON est archéologue, doctorant à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et membre de l’UMR8096 Archéologie des Amériques. A l’interface de l’archéologie et des sciences de la terre (pédologie, géomorphologie) son étude porte sur la compréhension des territoires et terroirs d’exploitation pré-hispaniques du secteur de Zacapu (Tâche 2 | Territoires et territorialisations).

Isaac BARRIENTOS est anthropologue, étudiant en maestria à la Universidad Nacional Autonome de Mexico et spécialiste des populations du Centre-Ouest Mexicain. Après une étude menée sur les traces d’activité et paléopathologies des populations anciennes du secteur de Chupicuaro (Mémoire de Licenciatura), il mène aujourd’hui une recherche sur l’état sanitaire des populations urbaines du site de Malpais Prieto (Mission archéologique Uacusecha et Tâche 3 | Mobilité et anthropologie physique).

Camilo MIRELES est archéologue et étudiant de la Escuela Nacional de Antropologia e Historia de Mexico. Il est responsable des analyses lithiques de la mission Tres Mezquites et va étudier, dans le cadre d’une maestria les modalités de production des outils fabriqués dans les mines-ateliers d’andésite de la région de Zacapu (tâche 4 | Systèmes techniques et économiques).

Sélim NATAHI est archéologue et anthropologue physique. Formé à Paris et à Bordeaux, il est aujourd’hui doctorant à l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne et membre de l’UMR8096 ArchAm. Il mène une étude anthropo-biologique sur l’évolution du statut des pratiques de déformations craniennes dans les populations du centre-ouest de la mesoamérique (Tâche 3 | Mobilité et anthropologie physique).

Dante PAREJA est archéomètre de formation. Il réalise actuellement un M2 sur la composition minéralogique et chimique des pâtes et pigments des tessons céramiques, sous la direction de Rémy Chapoulie et Ayed Ben Amara à l’Université de Bordeaux Montaigne (tâche 4 | Systèmes techniques et économiques).

Osiris QUEZADA est archéologue et réalise actuellement sa recherche de maestria à la Escuela Nacional de Antropologia e Historia de Mexico. Elle mène une étude visant à l’identification des sources d’andésite dans le Centre-Ouest mexicain (et la région nord du Michoacan) et à la compréhension des stratégies d’acquisition des matériaux andésitiques de construction (Tâches 2 | Territoires et territorialisations et 4 | Systèmes techniques et économiques).

Mélaine STEVANATO est archéologue, Doctorante à l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne et membre de l’UMR8096 ArchAm. A l’interface de l’archéologie et l’archéométrie, ses recherches portent sur l’identification technique et fonctionnelle des structures de combustion archéologiques (fours, foyers etc.) dans la région centre ouest du Mexique à l’époque précolombienne (4 | Systèmes techniques et économiques).

Clara ZIMMER est géographe de formation et actuellement étudiante en Master 2 d’archéologie à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Elle mène, à partir des images LIDAR obtenues en 2015 du Malpais de Zacapu, une étude des réseaux (linéaires et circulatoires) du site archéologique d’El Infiernillo (Tâche 2 | Territoires et territorialisations).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *